Nos conseils en assurance

Bienvenue sur la rubrique Conseils en Assurance. Découvrez des conseils pratiques pour gérer vos déplacements auto, votre logement, votre épargne mais aussi pour mieux protéger votre famille. Professionnels, retrouvez aussi tous nos informations utiles pour bien gérer votre activité.

Retrouvez tous nos conseils en assurance pour vous aider au quotidien

Les conseils en assurance du moment

vignette-comparateurs-assurance.pngComparateurs d’assurance habitation : le prix n’est pas le seul critère
Bien sûr, le prix est un élément essentiel dans le choix de votre assurance habitation, mais d’autres critères sont tout aussi importants.


vignette-retraite-annee-blanche.pngQuelle stratégie pour votre épargne retraite
Après avoir été reporté en 2017, le prélèvement à la source sera mis en place en 2019, l’année 2018 devenant donc une année «blanche».


vignette-voiture-vacances.pngSerein sur la route des vacances
Dans l’impatience des vacances, n’oubliez pas un minimum de préparation avant de vous lancer sur les routes.

vignette-teletravail.pngQuelle assurance habitation en cas de télétravail ?
Pour pratiquer le télétravail en toute sécurité, il peut être utile d’étendre les garanties de votre assurance habitation.

Pourquoi un guide sur l’assurance ?

Le monde de l’assurance peut vous sembler parfois compliqué à comprendre.

C’est pourquoi chez Aviva, nous tenons à vous accompagner et à vous simplifier au maximum la vie !

Aussi, nous vous invitons à découvrir sans plus attendre les diverses rubriques de ce guide. Vous pourrez y découvrir les actualités et nouveautés Aviva et trouver les réponses aux questions que vous pouvez vous poser en matière d’assurances et concernant vos biens, votre santé, votre prévoyance, votre épargne et votre activité professionnelle.

L’assurance se divise en deux branches :

- L’assurance de dommage, dans le cadre de laquelle le risque pèse sur le patrimoine de l’individu ; elle-même se divisant en deux sous-catégories, l’assurance de biens et l’assurance de responsabilité.

Il s’agit d’une démarche contractuelle garantissant au souscripteur en échange d’une cotisation, le versement d'une indemnisation en cas de sinistre (accident, intempéries, incendie...). Il existe de nombreux types d’assurances dommage comme l’assurance auto, l’assurance habitation, l’assurance responsabilité civile etc., garantissant aux personnes ou entreprises qui y ont souscrit une couverture financière contre divers types de risques.

- L’assurance de personnes, dans le cadre de laquelle le risque pèse sur l’individu lui-même ; elle-même se divisant en plusieurs sous-catégories : épargne - retraite, prévoyance, santé, obsèques.

Elle a vocation à garantir le versement d’une certaine somme d’argent, sous forme de capital ou de rente, lorsque survient un évènement assuré par le contrat, qui peut être le décès, l’incapacité, l’invalidité, le départ en retraite.

Mieux comprendre l’assurance :

Le contrat d’assurance est un contrat aléatoire dans lequel l’aléa peut jouer en faveur de l’assureur ou de l’assuré, selon que des sinistres interviennent ou pas.

Classiquement, l’assurance est un dispositif de partage de risque entre l’ensemble des assurés et l’assureur ; c’est ce que nous appelons la mutualisation des risques. Dès lors, l’assureur et la mutualité des assurés se compensent mutuellement dans un système de cotisation en contrepartie d’une indemnisation en cas de sinistre. Le grand nombre des assurés permet de déterminer un risque moyen à partir duquel l’assureur peut fixer son tarif.

Afin que le dispositif d’assurance ne soit pas menacé, les risques garantis par l’assureur doivent remplir les 3 conditions suivantes :

Etre homogènes :

Il faut que les risques encourus soient de même nature avec la même probabilité d’occurrence et qu’ils puissent, le cas échéant, conduire à des indemnisations de même ordre.

Etre dispersés :

C’est-à-dire qu’il ne faut pas que les risques aient une grande probabilité de se réaliser en même temps; dans ce cas de figure, l’indemnisation serait empêchée. Par exemple, un assureur signe un contrat d’assurance lié aux intempéries avec un groupe d’agriculteur habitant la même région. Si un violent orage éclate avec la chute de grêle, tous les exploitants seront touchés et tous auront droit à une indemnisation. Cette situation serait intenable financièrement pour l’assureur. Celui-ci doit donc, dans cet exemple, diversifier géographiquement son portefeuille.

Etre divisés :

C’est-à-dire quel’occurrence du sinistre ne peut pas menacer le mécanisme de mutualisation des risques. Un seul risque ne doit donc pas représenter une trop grosse partie du portefeuille.

À partir de ces éléments, l’assureur calcule le montant de la cotisation d’équilibre que l’assuré doit payer, c’est-à-dire le montant moyen pour compenser les risques mutuels.

On doit noter que, depuis quelques décennies sont apparus des contrats d’assurance vie à vocation d’épargne et de préparation de la retraite, qui ont connu un très grand développement. Même s’il s’agit toujours de contrats aléatoires garantissant le risque de décès de l’assuré, ces contrats se rapprochent plus dans leur fonctionnement de placements financiers, et visent à permettre à l’assuré de faire fructifier son épargne.